La fécondation

Elle survient quand un spermatozoïde pénètre un ovule. Celui-ci ne vivant que 10 heures environ, la fenêtre pendant laquelle la fécondation peut avoir lieu est assez courte. Compte tenu de la durée de vie des spermatozoïdes (plus de 48 heures), le meilleur moment pour procréer consiste à avoir des rapports sexuels dans les 2 jours qui précèdent cette ovulation. En dehors de cette période, les relations sexuelles sont normalement infécondes. Programmer les moments d’intimité durant cette période favorable suffit parfois à résoudre certaines infertilités.
Sur plusieurs millions de spermatozoïdes propulsés dans les voies génitales féminines lors de l’éjaculation, seuls quelques milliers parviendront jusqu’aux trompes et quelques dizaines arriveront au contact de l’ovule. Les spermatozoïdes doivent ensuite franchir le cumulus, un amas de cellule qui protège l’ovocyte* pour atteindre la zone pellucide, ultime rempart du gamète* féminin. Quand un spermatozoïde pénètre l’ovule, une réaction chimique se produit interdisant la pénétration de tout autre spermatozoïde afin d’éviter la formation d’un embryon anormal et non viable (pourvu du matériel génétique d’un ovule et de deux spermatozoïdes, donc de 69 chromosomes). Les deux “ noyaux ” des gamètes vont se rapprocher puis fusionner, pour donner naissance au zygote (stade initial de l’embryon). Chaque noyau contient 22 chromosomes et un chromosome sexuel. En s’appariant, les chromosomes forment donc une première cellule primordiale qui contient tout le patrimoine génétique (46 chromosomes) du futur bébé.