Les deux premières semaines après la fécondation

L’ovule fécondé continue à se diviser en cellules de plus en plus nombreuses (128 à 256 cellules vers le 7ème ou 8ème jour). Il descend à l’intérieur de la trompe pour atteindre l’utérus 14 jours plus tard.

Pendant ce temps, l’utérus se prépare à accueillir le blastocyste (ou pré-embryon). Sous l’effet d’une hormone, la progestérone, la paroi de l’utérus appelée endomètre s’épaissit. Le blastocyste s’y fixe pour poursuivre son développement : c’est la nidation.

Alors qu’il s’enfonce dans l’endomètre, le blastocyste poursuit sa transformation vers l’état d’embryon. À la fin de la deuxième semaine, celui-ci, bien que précaire, est bien différencié. Il mesure entre 1,5 et 2 mm et est formé de deux couches (l’endoblaste et l’ectoblaste) qui permettront la formation de tous les organes du futur bébé.