Lorsque l'ovule rencontre le spermatozoïde

Pour concevoir un bébé, le couple doit avoir des rapports sexuels au moment où la femme est fertile. Cette période correspond à l’ovulation, c’est-à-dire à la libération d’un ovocyte par l’ovaire.
Dans un cycle normal de 28 jours, l’ovulation a lieu au 14ème jour environ mais la fécondation peut se faire pendant les quelques jours qui précédent l’ovulation.
La fécondation naturelle est la rencontre entre un ovule (cellule de reproduction féminine) et un spermatozoïde (son équivalent masculin). La fusion de ces deux cellules aboutit à une cellule-œuf qui, au fil des jours, deviendra embryon, fœtus puis bébé.

Lors d’un rapport sexuel, l’homme éjacule environ 500 millions de spermatozoïdes dans le vagin de sa partenaire. Seuls quelques centaines réussiront à traverser la glaire du canal cervical, passer le col de l’utérus et atteindre les trompes grâce aux ondulations de leur flagelle.
En période d’ovulation, l’ovocyte est expulsé par l’ovaire et glisse dans la trompe de Fallope. Un seul spermatozoïde parviendra à pénétrer l’enveloppe de l’ovule. Les noyaux des gamètes féminin et masculin fusionnent et donnent naissance à une première cellule, le zygote, qui contient toutes les informations génétiques du futur bébé.

On estime que la durée de vie d’un spermatozoïde est d’environ 72 heures dans l’appareil génital féminin, celle d’un ovule de 24 heures.

Le cycle féminin dure en moyenne 28 jours et se déroule en 3 phases :

La phase folliculaire : elle correspond aux 14 premiers jours du cycle à partir du premier jour des règles. Durant cette phase, un certain nombre de follicules arrivent à maturation, mais seul l’un d’entre eux donnera un ovocyte. Cette maturation s’effectue sous l’action de l'hormone FSH, sécrétée par l’hypophyse.

La phase ovulatoire : la FSH atteint un pic de sécrétion la veille des règles. Cela provoque la sécrétion d'une autre hormone : la LH. Cette hormone permet de rompre la membrane du follicule, libérant ainsi l'ovocyte. Dès que l'ovocyte est libéré, il est entraîné dans les trompes par de petits cils qui permettent de le faire avancer.
 L'ovocyte est alors fécondable, pendant 24 heures.

La phase lutéale : elle dure entre 12 et 14 jours et correspond à la période qui précède les règles. Le follicule, qui a libéré l'ovocyte, produit alors une quantité importante de progestérone, une hormone chargée de préparer la muqueuse utérine à la nidation de l'œuf.

Le flagelle peut être comparé à un long cil mobile dont le spermatozoïde se sert comme d’une godille pour se déplacer.

Grâce à cette structure, et aux contractions de l’utérus et des trompes, les spermatozoïdes migrent vers les trompes. Certains, très rapides, peuvent les atteindre en moins d’une heure (15 à 45 min). Les autres peuvent mettre plusieurs jours pour y parvenir.